Les nazaréens

Les nazaréens, croyants en jésus le messie, mais non fils de dieu

Dans le coran, le mot « nazara » est toujours abusivement traduit en « chrétien » pour masquer l’existence des alliés nazaréens initiaux, rejetés par la suite (voir notre page Les nazaréens de Syrie)

2 : 62. Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes œuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.

22 : 17. Certes, ceux qui ont cru, les Juifs, les Sabéens [ils adorateurs des étoiles], les nazaréens, les Mages et ceux qui donnent à Allah des associés, Allah tranchera entre eux le jour de Jugement, car Allah est certes témoin de toute chose.

(3 :110) Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.

(3:113) Mais ils ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d’Allah en se prosternant.

(5 : 66) S’ils avaient appliqué la Thora et l’Évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font!

(7:159) Parmi le peuple de Moïse, il est une communauté qui guide (les autres) avec la vérité, et qui, par là, exerce la justice.

(16 :103) Et Nous savons parfaitement qu’ils disent : « Ce n’est qu’un être humain qui lui enseigne (le Coran) ». Or, la langue de celui auquel ils font allusion est étrangère [non arabe], et celle-ci est une langue arabe bien claire.

(25 : 5) Et ils disent : « Ce sont des contes d’anciens qu’il se fait écrire! On les lui dicte matin et soir!  »

(10:94) Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux qui lisent le Livre révélé avant toi. La vérité certes t’est venue de ton Seigneur : ne sois donc point de ceux qui doutent.

(9 : 100) Les tout premiers [croyants] parmi les émigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils l’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès !

(9 :117) Allah a accueilli le repentir du Prophète, celui des Emigrés et des Auxiliaires qui l’ont suivi à un moment difficile, après que les coeurs d’un groupe d’entre eux étaient sur le point de dévier. Puis Il accueillit leur repentir car Il est Compatissant et Miséricordieux à leur égard

Aïcha la mère des Croyants a dit : …. Ensuite, Khadîja emmena [le prophète] chez son cousin paternel, Waraqa ben Nawfal ben ‘Asad ben `Abd-al-`Uzza. C’était un personnage qui avait préféré embrasser le christianisme ([1]) pendant la période Jahilité. II savait écrire la langue hébraïque. D’ailleurs, il copiait de l’Evangile, en hébreu, tout ce que Dieu voulait qu’il transcrivît. Durant cette période, Waraqa était déjà un vieillard et était devenu aveugle. (Bukhari :3)

Aicha dit: «… Alors le Prophète revint auprès de Khadîja le coeur palpitant. Elle l’emmena chez Waraqa ben Nawfal; c’était un homme qui avait embrassé le christianisme et qui récitait l’Evangile en arabe. (bukhari :3392, muslim :231)

Abou Horaïra a dit : « Les gens du livre lisaient la Torah (le Pentateuque) en hébreu puis le traduisaient en arabe à l’attention des musulmans.  (Bukhari)

[1] Christianisme ou nazaréisme ? l’original arabe emploi-t-il le mot nazara ?

Suite : Rites-pré-islamiques

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :