les châtiments

Les péchés

Abdoullâh Ibn Mas’oûd (que Dieu l’agrée) a dit : Je demandai au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) quel était le péché le plus grave aux yeux de Dieu et il me répondit : « C’est que tu lui donnes un associé, car c’est lui qui t’a créé ». – « Certes, repris-je, cela est grave. Et quel est le péché qui vient en second lieu? ». – « C’est, répliqua-t-il, de tuer ton enfant dans la crainte de partager ta nourriture ». – « Et quoi encore? », redemandais-je. – « De forniquer avec la femme de ton voisin », répondit-il. (Muslim 124)

D’après Abou Bakra (que Dieu l’agrée), Nous étions réunis chez l’envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui), quand il nous a dits : « Eh bien! Voulez-vous que je vous informe sur les plus graves des péchés capitaux?… Ils sont au nombre de trois : le polythéisme, l’ingratitude envers ses parents et le faux témoignage -ou suivant une variante : les paroles mensongères-« . Le prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui), qui était accoudé, se mit sur son séant et ne cessa de répéter ces derniers mots au point que nous nous dîmes : Ah! S’il avait cessé ». (Cette répétition a, en effet, jeté l’effroi dans les cœurs des fidèles) (Muslim 126)

D’après Anas (que Dieu l’agrée), le prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit des péchés capitaux : « Ce sont : le polythéisme, l’ingratitude envers les parents, le meurtre et le faux témoignage ». (Muslim 127)

D’après ‘Abdoullâh Ibn Mas’oûd (que Dieu l’agrée), l’envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Il n’est pas permis de verser le sang d’un musulman qui témoigne qu’il n’y a d’autre divinité que Dieu et que je suis l’envoyé de Dieu, sauf dans ces trois cas : l’époux adultère, le coupable d’un meurtre et l’apostat qui abandonne la communauté musulmane ». (Muslim 3175)

D’après Abou Hourayra (que Dieu l’agrée), le prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : « Evitez les sept turpitudes! ». – « Quelles sont-elles, ô Envoyé de Dieu? », demandèrent les fidèles. – « Ce sont, répondit-il, le polythéisme, la magie; le meurtre que Dieu a interdit sauf à bon droit; l’usurpation des biens de l’orphelin; l’usure; la fuite du front au jour du djihad et la fausse accusation (de fornication) des femmes vertueuses, chastes et croyantes ». (Muslim 129)

 

Si la charia est basée sur ces 5 affirmations toutes contradictoires, il y a comme un problème.

Pour la liste des 70 péchés dressée par Adh-Dhahabi  voir

http://ddata.over-blog.com/4/22/62/75/Les-70-grands-peches—-Al-Kabair–.pdf

Suite : le talion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :