miracles du coran

Les miracles scientifiques du coran

Les savants de l’islam prétendent trouver traces dans le coran de découvertes récentes, inconnues au temps du prophète, et qui ne peuvent donc que prouver la révélation par dieu. En fait le procédé consiste à trouver dans le coran un mot du vocabulaire utilisé aujourd’hui pour parler de la découverte en question, et de prétendre alors que le coran la connaissait déjà il y a 1400 ans. Le problème, c’est que l’on peut réaliser la même chose avec n’importe quel texte de taille conséquente, la bible par exemple ou les textes zoroastriens, qui sont antérieurs au coran. Le procédé devient carrément mensonger quand il donne pour date de la découverte par la science, une date postérieure au coran. Dans tous les cas prétendus miraculeux, soit la connaissance scientifique était connue bien avant Mahomet, soit la formulation faite dans le coran se retrouve dans un texte plus ancien. Reprenons les arguments d’une des innombrables vidéos du web citant ces « miracles scientifiques du coran » :

La théorie du big bang serait annoncée en 21 :30 : n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Mais la genèse disait déjà : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse (genèse 1 :7-9).

La théorie de l’expansion de l’univers apparaitrait en 51 :47 79 :30 Le ciel, nous l’avons construit par notre puissance : et nous l’étendons [constamment]: dans l’immensité. Et la terre, nous l’avons étendue. Et de quelle excellente façon nous l’avons nivelée ! , on sait depuis longtemps que la terre n’est pas plate, et on trouvait déjà la même notion d’extension en Job 9:8, 37 :18 et en Isaïe 42:5, et même dans les textes zoroastriens (Yacna X :8) Je loue la terre arrondie, large, vaste, productive, bienfaisante, qui t’engendre ! Je loue l’extension de la terre sur laquelle tu croîs exhalant des odeurs suaves.

Concernant le ciel et la terre, les grecs (Thalès, Pythagore, Platon) savaient déjà beaucoup de choses, et le coran en reste à une théorie proche des sphères de cristal d’Aristote : une terre sphérique (et non plate comme dans le coran) immobile au centre de l’univers et des astres fixés sur des sphères en révolution.

49 :12 67 :3 37 :6 11 :7 79 :27-87 71 :15 23 :17 Renierez-vous [l’existence] de celui qui a créé la terre en deux jours, et lui donnerez-vous des égaux? Tel est le seigneur de l’univers, c’est lui qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d’égale durée… Il s’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre : « Venez tous deux, bon gré, mal gré ». Tous deux dirent : « Nous venons obéissants ». Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l’avons protégé. C’est un mauvais plagiat de la bible,les cieux ont été crées après la terre ! La théorie des sept cieux vient de la civilisation zoroastrienne sumérienne (yacna XLIII : 3-4) , la bible l’a reprise.

Les étoiles sont dans le ciel le plus proche, donc ces cieux ne peuvent pas être les couches de l’atmosphère ni les orbites des planètes.

65 :12 Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Il y a 8 planètes tournant autour du soleil, et pas 7 tournant autour de la terre (Lune, Mercure, vénus, Soleil, Mars, Jupiter et Saturne).

Le soleil n’est pas fixe mais tourne autour de son axe 36 :38 et 21 :33 et le soleil court vers un gîte qui lui est assigné ; … Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour; et chacun vogue dans une orbite.Le soleil en orbite ? Mais autour de quel astre ? La terre ? La bible emploie la même expression : Des cieux on combattit, De leurs orbites les étoiles combattirent contre Sisera  (juges 5 :20).

La rotation de la terre serait décrite en 27 :88 Et tu verras les montagnes – tu les crois figées – alors qu’elles passent comme des nuages. Âryabhata et Aristarque de Samos (puis Copernic), sont quand même plus exacts.

78:6-12 27 :88 N’avons-nous pas fait de la terre une couche?
et (placé) les montagnes comme des piquets? et construit au-dessus de vous sept (cieux) renforcés, et avons placé une lampe très ardente, et fait descendre des nuées une eau abondante.
Les montagnes sont comme des piquets, on est loin de la tectonique des plaques.

19:90. Peu s’en faut que les cieux ne s’entrouvrent à ces mots, que la terre ne se fende et que les montagnes ne s’écroulent. 34:9 Si nous voulions, nous ferions tomber sur leurs têtes un fragment du ciel ! Tout s’éclaire, les gaulois étaient musulmans !

La lune ne produit pas sa propre lumière comme le dit le coran, mais au contraire réfléchit celle du soleil (71:15, 10:5, 25 :61). Âryabhata, Démocrite et Anaxagore le savaient déjà, ils y voyaient des montagnes et des vallées. Le mot lumière utilisé pour la lune, noor, est le même que celui utilisé pour Allah en 24 :35, ce n’est certes pas une réflexion (in ‘ikaas) !

Le coran oublie d’expliquer le soleil de minuit : Il a fait de la nuit une phase de repos (6 : 96). Selon la saison, les inuits ne peuvent plus se reposer, ou plus travailler.

La terre serait sphérique en 79 :30, mais au prix de remplacer le mot dahaha (étendre) par duhiya (œuf) et tant qu’à faire un œuf d’autruche pour expliquer la forme aplatie des pôles : Et quant à la terre, après cela, Il l’a étendue. En fait, elle est bien plate, comme en 18 :86. Et quand il eut atteint le couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une source boueuse.  Comme en 71 :19 15 :19 et c’est dieu qui vous a assigné la terre comme tapis. Et comme en 88 :20 et la terre comme elle est aplatie ? Pour le coran la terre est bien plate (Voir http://www.asraralislam.com/createur_des_cieux_et_de_la_terre_plate.html).

Les étoiles filantes seraient expliquées en 15 :16-18 Très certainement, Nous avons assigné au ciel des constellations et nous l’avons embelli pour ceux qui regardent. Et nous le gardons contre tout diable ennemi. Si l’un d’eux cherche à en voler l’écoute, un bolide fulgurant alors le poursuit. Et en67 :65 37 :6-10  72 :8-9 Oui, nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche avec des lampes (les étoiles) dont nous avons fait des projectiles pour lapider des diables et nous leurs avons préparé le châtiment de la fournaise. Ah les étoiles filantes c’est pour lapider les diables, et comme ca ne marche pas, les musulmans s’en chargent eux-mêmes à Mina lors du pèlerinage.

La gravitation universelle serait décrite en 22 :64-65 : N’as-tu pas vu qu’Allah vous a soumis tout ce qui est sur la terre ainsi que le vaisseau qui vogue sur la mer par son ordre? Il retient le ciel de tomber sur la terre, sauf quand il le permettra. Mais le renseignement ne devrait pas suffire pour envoyer un engin sur Mars.

Les montagnes empêcheraient les séismes 31.10 16 :15 21 :31 78 :6 I1 a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir ; et il a enfoncé des montagnes dans la terre, sinon elle aurait bougé et vous avec… Justement, les montagnes sont formées par les mouvements des plaques, elles ne les empêchent pas.

Le cycle de l’eau est décrit en plusieurs versets dont l’énumération permet des effets de manche : 39 :21, 30 :24, 15 :22, 23 :18, 24 :43, 30 :48, 25 :48, 36 :34, 67 :30, 86 :11, 7 :57, 78 :12-16. Mais on avait déjà la même chose en  Amos 5 :8, Isaie 55 :9-11, Job 36 :26 37 :6-11, Osée  14 :5 et on
l’avait aussi dans les livres du zoroastrisme en yacna XXXVIII 7 :15, yescht 6 et VIII :40.

L’eau salée et l’eau douce ne se mélangeraient pas 25 :53 et 55 :17 Et c’est lui qui donne libre cours aux deux mers : l’une douce, rafraîchissante, l’autre salée, amère. Et il assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable. C’est la vieille croyance en deux réservoirs, l’un d’eau douce et l’autre d’eau salée.

Le coran serait le premier à parler des eaux souterraines. Mais la genèse disait : il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue (genèse 1 :7).

Le développement de l’embryon serait décrit en 23 :12-14 22 :5 40 :67 75 :37-39 96 :1. Mais cette description est complètement fausse : les os apparaissent après la chair, et non pas avant. De plus à aucun stade on ne peut dire que l’embryon soit une « goutte de sperme ». Cette description ignore totalement le rôle de l’ovule. Et à aucun stade non plus l’embryon ne ressemble à une « substance machée ».Ces croyances fausses viennent de Galien. Les descriptions données par le zoroastrisme en yetsch 5, yesht XIII :11, yacna LXIV :6 sont bien plus convaincantes.

Le couple est à la source de la vie 51 :49 13 :3 36 :36 31 :10 Et de toute chose nous avons créé [deux éléments] de couple. La division cellulaire et les animaux hermaphrodites sont inconnus : dieu ne connait pas bien sa création.

6 :38 prétend que tous les animaux vivent en communauté : Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. Nous n’avons rien omis d’écrire dans le livre.

L’eau est à la base de toute vie 21 :30. Cela vient du zoroastrisme, le yacht 5 est consacré uniquement à l’eau, on y apprend d’ailleurs que l’eau est une des composantes du lait alors que 16 :66 décrit un lait plutôt curieux : Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, – [un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang – un lait pur, délicieux pour les buveurs.

24 :45 Et Allah a créé d’eau tout animal. Il y en a qui marchent sur le ventre, d’autres marchent sur deux pattes, et d’autres encore marchent sur quatre. Cette classification animale est bien simpliste et incomplète.

Le coran est expert en zoologie car il cite l’araignée en 29 :41 la fourmi en 27 :17 et l’abeille en 16 :68. Pour l’abeille il prétend que le miel sort de son ventre. La bible, et pas seulement Noé,  les cite aussi, ainsi que les sauterelles, les chevaux, les baleines, ….

Les plantes seraient  fécondées par l’eau (20 :53) du ciel il a fait descendre de l’eau avec laquelle nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes.

Il est un exemple que les savants de l’islam ne citent jamais, pourtant Mohamed a bien prévu la greffe de peau pour les grands brulés : Certes, ceux qui ne croient pas à nos versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment (4 : 56) Allah le miséricordieux est certes expert en feu de l’enfer ! coté tolérance envers ceux qui ne croient pas, c’est moins convaincant !.

Les voyages interplanétaires sont annoncés en 55 :33 Ô peuple de djinns et d’hommes! si vous pouvez sortir du domaine des cieux et de la terre, alors faites-le. Mais vous ne pourrez en sortir qu’à l’aide d’un pouvoir [illimité]. Mais quel est ce pouvoir illimité ? le coran n’en dit rien, faudra bucher la physique pour savoir.

Les atomes sont cités en 34 :3, Rien ne lui échappe fût-il du poids d’un atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n’existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un livre explicite. Mais ceux-ci étaient connus de Démocrite, le mot atome (insécable) est grec.

La bombe à hydrogène serait annoncée en 81 :6 Quand le soleil sera obscurci, … et les mers allumées. Mais il va falloir trouver le principe et le procédé ailleurs.

Qui a su élaborer les savoirs en théories et les transformer en réalisations techniques ? En fait, ces vidéos sur les miraculeux mirages du coran en viennent, sans le vouloir, à vanter « les récentes découvertes » des mécréants occidentaux et à prétendre qu’elles sont prévues par le coran, selon le même mécanisme qu’utilisent les charlatans voyants, tireurs de cartes, …

Tout cela relève de la méthode Coué : dieu sait tout donc il sait, et il sait mieux que vous puisque le coran qu’il a écrit dit qu’il sait tout et prétendre le contraire est un blasphème.

Etc, etc …. voir les nombreux sites web sur le sujet (par exemple http://www.critique-islam.com/categorie-11871612.html)

Le verset 70 :4 « Les Anges ainsi que l’Esprit montent vers Lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans » servirait à calculer la vitesse de la lumière.

50 000 ans solaires, c’est 365,25 X 50.000 = 18.262.500 jours solaires et 50000 ans lunaires c’est 354,36 X 50.000 = 17.718.500 jours lunaires.

La moyenne est : (18.262.500 + 17.718.500) / 2 = 17.990.250, arrondi à 18.000.000

Le verset affirme donc que les anges (la lumière) se déplacent 18 millions de fois plus vite qu’un homme du 7° siècle. Or, le moyen de locomotion le plus rapide de cette époque était le cheval, qui atteint une vitesse voisine de 60 km/h (en réalité ce n’est que 30 Km/h). Et les savants, sans rire, trouvent pour la vitesse de la lumière : 60 Km/h X 18.000.000 / 3600 =  300.000 Km/s. Je le jure, ce n’est pas moi qui ai inventé le coup du cheval a 60 Km/h (moi j’aurai mis une caravane de 6 bourriquots à 10 Km/h chacun)

Le coran donne pour le jour une autre valeur, contradictoire : Du ciel à la terre, Il administre l’affaire, laquelle ensuite monte vers Lui en un jour équivalant à mille ans de votre calcul (32 :5). Qu’à cela ne tienne, cette deuxième mesure va permettre d’être plus précis, mais faux à 108 km/s près.

(voir http://atheisme.free.fr/Contributions/Vitesse_lumiere_coran.htm)

Ces « miracles » du coran, sensés être des preuves de son origine divine, car évoquant des résultats scientifiques soi-disant inconnus à l’époque de Mahomet, ne sont que des plagiats de textes antérieurs ou des interprétations tirées par les cheveux de métaphores poétiques. C’est toujours après la découverte, par l’effort humain, d’une nouvelle théorie scientifique que l’on va laborieusement en chercher la trace dans le coran, mais le coran ne nous a rien appris sur le sujet, ni sur ses principes, ni sur ses conséquences, et les traducteurs suivants y introduisent le nouveau vocabulaire pour faire pencher la balance.

Suite : numérologie

%d blogueurs aiment cette page :