applications de la science du coran

Et quelles sont, d‘après les hadiths fiables, les applications pratiques tirées de la science du coran ?
Bukhari (3320) montre comment combattre les maladies apportées par les mouches :
« Raconté par Abu Hurairah, Le prophète a dit : Si une mouche tombe dans la boisson de l’un d’entre vous il devrait la tremper (dans la boisson) car une de ses ailes a une maladie et l’autre a le remède pour la maladie ».
Sunan Abu Davud (3844) précise : « Quand elle tombe elle tombe sur l’aile où il y a la maladie alors immergez là complètement ».Sunan an nasai (307) explique les bienfaits de l’urine de chameau : « Il a été raconté par Anas Bin Malik que certains bédouins d’Urainah vinrent vers le prophète et sont devenus musulmans, mais le climat de Médine ne leur convenait pas, leur peau devint jaune et leurs estomacs gonflés. Le messager d’Allah les envoya vers des chamelles qu’il possédait et leur dit de boire leur lait et leur urine jusqu’à ce qu’ils se rétablissent. Puis ils tuèrent le berger des chameliers et dispersèrent les chameaux. Mohamed envoya des gens après eux et ils furent ramenés, leurs mains et leurs pieds furent coupés et leurs yeux crevés avec des clous brulants et ils furent laissés comme cela jusqu’à ce qu’ils meurent. Le leader des croyants Abdul Malik dit à Anas quand il lui raconta ce hadith : furent-ils punis pour kufr ou pour un péché ? il dit : pour kufr (mécréance) ». Abu Davud 4357 Précise qu’ils dispersèrent les chameaux et apostasièrent de l’islam. et les flacons d’urine de chameau de se vendre comme d’autres vendent des bouteilles d’eau de Lourdes, et la grande tolérance de Mahomet envers les mécréants, ceux qui ne pensent pas comme lui, une nouvelle fois démontrée.At.-Tirmidhi (66) et an-Nassai (326) l’eau est pure et rien ne peut la rendre impure :
« Il a été rapporté d’après Abou Said al-Khoudri qu’on a dit : ô Messager d’Allah, pouvons nous faire nos ablutions avec l’eau du puits de Boudhaa? Un puits dans lequel on jetait les déchets des règles, des cadavres de chien et d’autres pourritures…Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dit: «certes, l’eau est pure et rien ne la rend impure.» Hadith jugé authentique par al-Albani dans les Sunan d’at.-Tirmidhi.
Le consensus est que si la couleur, l’odeur ou la saveur de l’eau sont déjà changées, elle devient impure et partant il n’est pas permis de l’utiliser. Si elle garde ses propriétés naturelles et ne change pas, elle est pure.

Quoi d’autre ?

Le mépris du passé préislamique limite les connaissances historiques et réduit les horizons intellectuels et comme on recherche dans le passé islamique l’idéal du présent, le progrès est par principe impossible, puisqu’il faut revenir sans cesse au temps, aux pratiques de Mohamed pour les imiter, l’innovation est un mal comme le  dit an nawawi dans un de ses 40 hadiths : prenez garde aux choses nouvelles, car toute nouveauté est une innovation, toute innovation est égarement et l’égarement conduit en enfer.  et cet autre hadith rapporté par Abou Dawoud, at-Tirmidhy, Ibn Mâjah : le Prophète a dit : « Méfiez vous de ce qui est innové ! Certes, toute innovation est une bida’a et toute bida’a est une déviation ».

Alors on nous explique que l’adjectif « toute » est un terme général au sens restreint. C’est à dire que toute innovation qui est en contradiction avec la religion est rejetée, et non pas toute innovation dans l’absolu. Admettons donc que ce « toute » est un peu abusif et qu’il faut comprendre « Toute mauvaise innovation est mauvaise » Mais cela ne serait-il pas une tautologie, qui n’apporte rien ? Allah et Mohamed faisaient dans la tautologie ?

Quand à vous, n’allez surtout pas vous risquer aux amalgames du genre tous les Musulmans sont schtroumpfs ni du genre dans les prisons la majorité est  schtroumpf cela sera hypocritement retenu contre vous comme si vous aviez dit tous les schtroumpfs  sont délinquants. Platon et Aristote avaient en leur temps démontré la fausseté de ce syllogisme, mais certaines de leurs lumières semblent bien avoir été perdues dans certains incendies de certaines bibliothèques par certains islamistes (mais pas tous !). [1] On nous dit  que ces savoirs grecs ont été sauvés et préservés par les savants arabes, il faut donc aller demander à Al Azhar au Caire de nous éclairer de ces lumières de la raison. Ah on me dit à l’oreillette que je déraille, il faut dire les lumières de l’islam, les portes de l’ijtihad (interprétation) sont fermées depuis le XIème siècle, bon je reprends ma dose de cépasçalislam 400mg et je vais relire le paragraphe la fixation du dogme/

Il faut lire enfin ce qu’écrivait le célèbre historien arabe Ibn Kaldoun vers 1380 dans « les prolégomènes » de son histoire universelle : « Aussi, considère tous les pays qu’ils (les califes) ont conquis et assujettis depuis la Création : tu verras combien leur civilisation est disloquée, leurs habitations appauvris; leur terre elle-même est transformée. Au Yémen, tous les établissements sédentaires sont ruinés, à l’exception de quelques villes. Dans l’Irak Arabe il en va de même : la civilisation que les Perses y avaient développé est ruinée pour sa plus grande part. En Syrie, de nos jours, il en va de même. En Ifriquiya et au Maghreb, depuis que les Banou-Hilal et les Banou-Soulaïm y sont passés, au début du Ve siècle, et se sont acharnés sur ces pays pendant 350 ans, toutes les plaines sont ruinées, alors qu’autrefois du Soudan jusqu’à la Méditerranée tout était cultivé, comme l’attestent les vestiges qui s’y trouvent : monuments, constructions, traces de fermes et de villages ».

1380 ou 2017 ? la situation ne s’est pas améliorée.
( voir d’autres extraits en http://www.amazighworld.org/history/index_show.php?id=1819)

[1] Voir les premiers éléments d’un bon cours de logique.

Suite : numérologie

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :