contradictions

Contradictions

Le coran porte, en lui-même, des contradictions incompatibles avec sa prétendue écriture divine. Quelques exemples : la sourate 97 et 44 :3 dit que le coran à été révélé en une seule nuit alors que 44 :185 dit que cela a été en un mois, et 76 :23 dit que cela a été fait graduellement, et d’après les hadiths la révélation a été faite sourate par sourate en 23 ans.

En 73 :20 on lit récitez donc du coran ce qui sera facile le coran éternel devrait employer le présent, pas le futur, alors que l’ange Gabriel dictant parle au futur du coran en construction.

La sourate 79 :27 dit que le ciel a été créé avant la terre et les versets 2 :29 et 41 :9-12 disent  l’inverse.

La sourate 21 :76 dit que toute la famille de Noé fut sauvée, la sourate 11 :43 dit qu’un de ses fils s’est noyé, 66 :10 dit que sa femme fut perdue

La sourate 28:40 et 17 :103 raconte que pharaon, lui et ses troupes, fut précipité dans la mer alors que dans la sourate 10:90, il a cru en dieu, a été secouru et épargné.

Les versets 3 :39,   19 :17 et 3 :42 disent l’un qu’un ange, l’autre que Gabriel, le dernier que des anges sont venus annoncer à Marie qu’elle serait la mère de Jésus

Dans le verset 33 :43, dieu prie, c’est incohérent, qui peut-il prier ?

Dans de nombreux versets, Allah jure, par le soleil, la lune et les étoiles ! ([1])

Est-ce vraiment Allah qui s’invoque lui-même à son secours lorsque, parlant de ses contradicteurs, il dit : qu’Allah les extermine (63 :4) ou Puisse Allah les maudire (9 :30) Est-il impuissant à exécuter son souhait ?

Le verset 29 :6 affirme que Allah peut se passer de tout l’univers, peut-il se désintéresser de sa création ? En 80 :16 dieu dit même : Que périsse l’homme, qu’il est ingrat

Reprenant la légende du dieu mésopotamien Nergal refusant de se prosterner devant l’envoyé de la reine des enfers, Allah demande à l’ange Iblis (2 :34) de s’incliner devant Adam, et d’autre part il interdit que l’on vénère qui que ce soit en dehors de lui-même. En fait, d’après la tradition chrétienne, dieu demandait de se prosterner devant Jésus, dieu incarné.

Allah connaît tout leur passé et leur avenir (22 :76). Mais comment se fait-il qu’il n’ait pas prévu qu’il allait abroger des versets?

En 6 :25. Allah dit : Il en est parmi eux qui viennent écouter tes propos. Mais Nous mettons des voiles épais sur leurs cœurs et nous les rendons durs d’oreille, afin qu’ils n’en saisissent pas le sens. (…) Si Allah empêche les infidèles de comprendre les discours de Mohamed, comment peut-il leur reprocher ensuite de ne pas se convertir à l’Islam ?

mektoub (c’est écrit) .Allah Katab (Allah l’a écrit) En 10 :100 Allah affirme que  il n’est donné à une âme de croire qu’avec la permission d’Allah ; Mais alors pourquoi juger les mérites, si tous les actes sont écrits par Allah dans son grand livre dès la création ?

En 19 :81-82, Allah dit : . Les hommes adoptent des divinités en dehors de Dieu, dans l’espoir d’accroître leur puissance.  Quelle erreur ! Ces divinités renieront un jour leurs adorateurs et seront pour eux des adversaires. Donc ces autres divinités existent vraiment. Voir aussi 21 :99, 25 :17, 41 :48

Et d’ailleurs Allahou akbar : Allah est le plus grand, il n’est donc pas l’unique.

Enfin, le vin, vanté en 16 :67 est proscrit comme abomination du diable en 5 :90, mais au paradis il y aura un ruisseau de vin délicieux, … Mais ce dernier point est-il vraiment une contradiction ?  c’est tout simplement une application de la parole de Jésus : “Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce produit de la vigne jusqu’au jour où je le boirai avec vous, nouveau, dans le Royaume de mon Père” (Mathieu 26 :29). Le lévitique dit aussi Tu ne boiras ni vin, ni boisson enivrante, toi et tes fils avec toi, lorsque vous entrerez dans la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez: ce sera une loi perpétuelle parmi vos descendants (lev 10 :9 ). La vigne et le vin sont les symboles du royaume de Dieu, qui est déjà à l’œuvre si Jésus est bien dieu incarné, mais qui n’est pas encore là pour les nazaréens.

30 :2 raconte les guerres entre arabes et byzantins : Les Romains ont été vaincus, dans le pays voisins , et après leur défaite ils seront les vainqueurs, dans quelques années . A Allah appartient le commandement, au début et à la fin, et ce jour-là les Croyants se réjouiront. Les arabes se réjouiront de la victoire de leurs ennemis ? c’est un problème de voyelles mal placées qui ont transformé des forme passives en actives. Les romains ont vaincus (g°alabat) , et après leur victoire (g°alibi-him),  seront vaincus (sayag°labûna)  .

9 :30 Les Juifs disent : « Uzayr est fils d’Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d’Allah » … Qu’Allah les anéantisse !Quel texte juif parle ainsi d’Uzayr ? le livre d’Esdras dit qu’il est fils de Seraiah. Ou bien c’est faux, ou bien c’est une insertion pour réaliser une belle antithèse entre les juifs et les chrétiens.

La traduction maintenant systématique de nazaréens en chrétiens amène des contradictions, puisque les nazaréens initiaux sont plutôt jugés positivement (5 :82, 14 :5, 5 :69), et les chrétiens polythéistes négativement (30 :9 111 :2 …)

Qui parle dans le coran, Allah, les anges (19 :64), Mahomet, les autres prophètes, … ? Souvent le même verset contient plusieurs pronoms différents (je, nous et il) (17 :1, 33 :21-24). Lorsque le locuteur est Je, Nous, ce peux être Allah qui parle mais pas quand le sujet est à la troisième personne (Allah, Il)  ; Ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre glorifient Allah. A lui la royauté et à lui les louanges. Et il est omnipotent (64 :1)Au X° siècle, pour faire passer le texte au statut de parole de Dieu on a rajouté « dis » en tête de certains versets pour éviter cette contradiction. Dis : « Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante  (113 :1, 114 :1). Cet artifice a été oublié dans la première sourate. Enfin,  Dieu aurait-il posé cette question : Votre Seigneur, aurait-il réservé exclusivement pour vous des fils, et lui, aurait-il pris pour lui des filles parmi les anges  ? (17 :40, 53 :21)

Sur internet, on trouve de nombreux sites qui recensent ces approximations, plagias,  et contradictions montrant que le coran n’a pas été écrit par dieu, qui n’en a donc pas  un exemplaire à coté de lui car Si celui-ci venait d’un autre qu’Allah, on y trouverait sûrement une abondance de contradictions ! » (4 :82)

Voir aussi les approximations

Suite : falsification


[1] dieu jure en (85 :1, 91 :1-2, 74 :32-33, 56 :75, 75:1, 86 :1, 81 :15, 89 :1-3, I90:1),  le deutéronome (4 :19)   prescrit de n’adorer ni le soleil ni la lune.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :