Mohamed associé à Allah

Mohamed est  associé à Allah

Le coran l’ordonne : Obéissez à Allah et au messager (3 :32,132 ; 5 :92 ; 8 :1,20,46 ; 24 :52,56 ; 33 :66,71 ;47 :33 ; 49 :14 ;58 :13 ; 64 :12) Mais comment obéir à Mohamed ? en suivant les préceptes du coran évidemment. Mais, est-ce la parole de Mohamed, ou celle de Dieu ? ou bien Mohamed est-il Dieu ?

Mohamed n’est qu’un homme ([3]), mais Allah l’associe à lui en lui donnant autorité sur les croyants : Quiconque obéit au messager obéit certainement à Allah. (4:80) Et quiconque désobéit à Allah et à son messager aura le feu de l’enfer pour y demeurer éternellement. (72:23) Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident. (33 :36)  Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. (4 :59) ([1])

Allah établit Mohamed comme juge absolu avec obéissance totale : Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence]. (4 :65)

Allah instaure enfin Mohamed comme intercesseur entre lui et les hommes pour le pardon des pêchés : Nous n’avons envoyé de messager que pour qu’il soit obéi, par la permission d’Allah. Si, lorsqu’ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon d’Allah et si le messager demandait le pardon pour eux, ils trouveraient, certes, Allah, très accueillant au repentir, miséricordieux. (4 :64) Implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. (47 :19 )

Mais aujourd’hui, si Mohamed, le messager intercesseur, est vraiment mort, en quoi cette affirmation essentielle du coran éternel nous concerne-t-elle ? D’autant que Nul pécheur ne portera les péchés d’autrui (39 :7).

Yusuf Ali a traduit le coran en anglais, et au verset (33 :6), Le prophète est plus proche des croyants qu’eux même, et ses épouses sont leurs mères il met en note :  Dans certaines qirrasq (coran), comme celle d’Ubvay ibn kab, se trouvent également les mots : « et il est un père pour eux » le verset aurait donc été corrompu ou falsifié ?

En fait, ces versets nazaréens ne parlent pas de Mohamed mais de Jésus ! [2] Allah, Mohamed et Gabriel, masquent trop bien Dieu, Jésus et l’esprit-saint.

 

Suite : Mohamed et Jésus

voir aussi : Le dialogue islamo chrétien


[1] Ce verset contient une addition pour justifier l’autorité des calife

[3] Mais pourtant critiquer Mohamed ou le caricaturer est un blasphème, l’islam exige à son égard un respect qui n’est dû qu’à Dieu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :